P1060533Tout comme celle de l'extérieur, la statue de l'intérieur est une œuvre originale d'Edgar DELVAUX, réalisée en taille directe. Elle nous parle en image des divers aspects de la vertu de prudence, et nous conseille. Par ses mains jointes, elle exprime évidemment la prière. Son manteau, ample, la protège dans son recueillement et son écoute du Seigneur. Son regard, cependant, apparaît tourné très nettement vers nous, vers l'observation posée des temps de la vie humaine. Prière, écoute du Seigneur, attention aux autres, observation calme du réel, sont autant d'éléments essentiels de la prudence chrétienne. A cette image s'ajoute, selon la tradition iconographique, celle du serpent écrasé sous les pieds de la Vierge. Cet aspect est la transcription en image d'un passage du livre biblique de l'Apocalypse de saint Jean, dans lequel l'évangéliste nous décrit la vision prophétique d'une femme mettant au monde un enfant, et écrasant sous ses pieds un dragon. Ce dernier, image du mal, cherchait à dévorer l'enfant à naître. Il nous révèle ainsi la grandeur de la Vierge Marie, qui foule au pied le mal et porte en elle le Sauveur du Monde.